Fedora Core 4 (Stentz)

Dernière mise à jour : 22/05/2005

    Fedora Core est une distribution communautaire initiée et basée sur RedHat. Cette quatrième version marque l'évolution à laquelle nous a habitués RedHat. Dans la liste des nouveautés, on listera : noyau 2.6.11, gcc 4.0, Gnome 2.10, KDE 3.4, OpenOffice 2.0, Xen 2, support PPC/PPC64, MySQL 4.1 et PHP 5.0. Cerise sur le gâteau, support GFS pour les clusters, ce qui devrait aider les admins.

    J'ai testé cette version sur plusieurs machines, en installation CD/DVD et mise à jour depuis la test2 vers test3 et finale. Les configurations de test sont : Athlon 2600+ et Pentium4 2.6Ghz avec 1GO de mémoire ainsi qu'un Pentium III 1Ghz avec 512 MO de RAM. Avant de vous lancer dans une installation, ou une mise à jour, une petite consultation des release notes est conseillée.

    Une fois de plus, l'installation n'a posée aucun problème, j'ai installé cette version de différentes méthodes et elles ont toutes marchées correctement. J'ai ensuite juste modifié /etc/yum.repos.d pour désactiver fedora-testing et changer fedora.repo vers 4, ce qui m'a tranquillement téléchargé la finale. Il vous faudra bien sûr télécharger les clés du site, je vous invite donc à venir faire un tour par ici : http://fedora.redhat.com/about/security/. Si vous voulez de l'aide sur l'installation, je vous conseille un petit tour sur le site Francophone : http://fedora-france.org/. Premier démarrage sous Gnome 2.10, ne changeant pas vraiment au niveau graphique. Petite mise à jour de 105MO vers la finale (je mettais à jour ma version test deux fois par semaine).



    Fedora nous fourni ici Firefox 1.0.4 ainsi qu'evince, un nouveau gestionnaire de documents PDF et PostScript pour Gnome. Je ne sais pas si c'est le pilote nv pour X.org (pourtant bien bon d'habitude) mais je n'ai pas trouvé la lecture des documents d'une très bonne qualité au niveau des fontes (voire un peu baveux). On notera que yum a été fortement retravaillé, lui permettant ainsi de dépasser le rang de charrette auquel il nous avait habitués. Il a en effet été reprogrammé avec l'utilisation conjuguée de sqllite. FC4 intègre aussi extras maintenant de base, ce qui vous permettra de bénéficier de bien plus de paquets sans rien modifier de plus.



    Un autre gros changement de FC4 concerne java et l'intégration d'Eclipse (ouvert l'an dernier). Ainsi Eclipse 3.1.0 fait partie des meubles dès l'installation et pour ceux qui font du développement java (mais pas seulement vu qu'Eclipse utilise des modules que vous pouvez ajouter à volonté pour supporter un autre langage). Fedora intègre aussi GCC 4.0, ce qui en fait la première distribution à la proposer en standard. J'ai recompilé un 2.6.11.12 dessous sans aucun problème. On notera une bonne rapidité globale de la distribution, elle est bien réactive. Si vous tournez suffisamment dessous, prelink se lance en cron pour assurer une bonne rapidité des binaires (oui, c'était déjà le cas avant).



    OpenOffice.org 2.0 pre-release fait également partie de la distribution. vous trouverez également Xchat 2.4.3 et Evolution 2.2.2 (je rappelle qu'Evolution fait désormais partie de Gnome). Vous noterez qu'OpenOffice.org 2.0 est bien plus rapide que son prédécesseur. L'autre grande star de cette distribution est Xen 2.0 qui est intégrée à FC4 (je rappelle qu'il vous faut patcher votre noyau si vous désirez l'installer vous-même). Xen vous permet de faire tourner une machine virtuelle sur votre distribution à vitesse presque proche de la vitesse native. J'ai installé une sarge (Debian) sur ma première machine virtuelle sous FC4. Il vous faudra désactiver SELinux si vous désirez vous en servir sous sanction de ne pouvoir formater votre image.



    Les mises à jour se font toujours aussi facilement grâce à up2date. KDE 3.4.0 est de loin le meilleur KDE avec lequel j'aie travaillé depuis. Je l'avais déjà remarqué lors du test sur KUbuntu. La gravure de CDs s'est passée sans problèmes avec k3b. J'ai toujours par contre autant de mal avec SELinux, je l'ai d'ailleurs désactivé sur toutes mes stations. Je n'utilise pas FC4 en serveur, j'ai donc un besoin limité en sécurité sur la station. On notera que php 5.0 est parfaitement intégré à apache2 et d'ors-et-déjà utilisable. Freshrpms et livna ne contiennent pas encore de RPMs pour FC4 et j'ai eu un peu la flemme de les compiler à partir des sources, j'ai quand même installé le RPM pour xmms-mp3 à partir de livna (FC3). Totem a pour sa part refusé de lire un DVD (pourtant non crypté ...).



    En définitive, FC4 est une distribution qui mature bien. La partie multimédia reste encore à travailler (oui, je l'ai déjà dit dans mon test de la FC3). Il en reste une distribution fort agréable à utiliser et avec Eclipse, elle représente un environnement idéal de développement en entreprise.

Enfin au moment de la rédaction de cet article, les dépôts FC4 n'étaient pas disponibles sur Livna mais c'est maintenant le cas, vous pouvez donc créer un fichier /etc/yum.repos.d/livna.repo contenant :




Notice Légale du site