Nokia 770

Dernière mise à jour : 14/07/2006

    Cela faisait longtemps que je voulais m'offrir un genre de PDA sous Linux. On notera des concurrents notamment chez Sharp avec les Zaurus (qui font d'ailleurs un peu plus que le n770 de Nokia, mais ce n'est pas le sujet de cet article). Nokia nous a donc récompensé avec le n770, un portable ultra-compact tournant sous TI 1710 OMAP (processeur ARM) avec Debian Linux sous noyau 2.6. L'interface tourne sous Gnome avec un thème customisé par Nokia.

    Pour ceux ayant déjà lu le test original, j'ai une mise à jour suite à la sortie de la version 2006, donc pour les intéressés, c'est par là.



    Le n770 vient avec plein de bonnes choses : Bluetooth 1.2, Wireless 802.11b/g (avec support WEP/WPA), 64MO de RAM (un peu léger à mon goût), carte 64MO RS-MMC (ici encore, un peu léger, sachant que des cartes 1GO et même 2GO sont disponibles), 128MO embarqués (dont la moitié pris par le système), lecteur vidéo, lecteur audio, navigateur, client mail, lecteur de news et visionneuse d'images.



    Pour la (modique) somme de 350 euros (prix du site en vente directe de nokia.com), Nokia vous livre le n770 avec pochette (pour éviter de le rayer), un second stylet et une carte de 64Mo RS-MMC. Le n770 est rapide à démarrer (environ 45 secondes grand max), le premier démarrage vous permet de paramétrer les préférences et les connexions de base (téléphone par bluetooth et accès sans-fil). Voici donc une petite capture de l'écran de base.



    Nokia m'a séduit surtout par l'idée qu'il est possible de complètement modifier le n770 et de développer dessus. Ainsi vous pouvez aller jeter un oeil sur le site communautaire officiel : Maemo.org. Vous pourrez d'ailleurs trouver sous la section téléchargements d'applications, plein de paquets Debian pour votre petit n770. J'ai donc installé un petit X-Terminal afin de voir un peu plus sur la bête. Pas de surprise ici, c'est Busybox qui est installé avec un noyau 2.6.12.3 compilé pour ARM.



    Le client mail de base supporte : pop3/imap en sécurisé (SSL et TLS). Je n'ai pas trouvé l'application excessivement facile d'emploi mais avec un peu de pratique, il n'est pas si mal. Comme beaucoup de clients mails pour périphériques portables (compacts), il vous est possible de ne télécharger que les en-têtes et de sélectionner ensuite l'email que vous voulez ouvrir.



    Le navigateur internet marche bien, rapide, il vous permettra d'aller sur un site de musique en ligne pour lancer une petite radio en streaming. Les PLS sont par défaut supportées par le plugin du navigateur qui vous propose alors de lancer le lecteur multimédia. Le navigateur ne supporte pas Java. C'est actuellement en discussion et il y a des chances que cela soit bientôt disponible.



    Le lecteur multimédia supporte pas mal de codecs (MP3, Real Audio, MPEG4, AAC, WAV, AMP, MP2 audio supported. MPEG1, MPEG4, Real Video, H263, AVI, 3GP video). Mon principal regret est le support OGG, ce qui ne me permet pas donc d'écouter des radios diffusant dans ce format ...). La prise casque permet d'écouter comme un baladeur vos radios internet chez vous partout, franchement sympathique.



    Comme je le précisais un peu plus haut, le site de Maemo contient beaucoup d'applications que vous pouvez installer, il vous suffit de télécharger les .deb et d'utiliser l'application manager pour les mettre. J'ai ainsi installé : un Xterm, Gaim, les wireless-tools, nmap, bash, rsync, etc ... Au niveau vidéo, j'ai également un regret, qui concerne les codecs supportés car bien qu'il en aie pas mal à son actif, on ne peut pas lire les vidéo Quicktime en ligne, ce qui bloque beaucoup de sites au niveau des sorties ciné, dommage ...



    Le lecteur de News est classique, téléchargeant ainsi les en-têtes des nouvelles disponibles. Je n'ai jamais été trop lecteur de news, mais en portable, c'est pas mal du tout. Un petit clic sur le titre vous ouvre alors le site internet d'où vient la nouvelle.



    Le navigateur internet est relativement rapide, j'ai pris une capture d'écran du clavier virtuel que vous pouvez utiliser avec le n770. Il est également possible d'utiliser un clavier bluetooth ou bien la reconnaissance de caractères par stylet. J'ai d'ailleurs un doute la dessus, je ne sais pas si c'est parce que je suis gaucher mais j'ai éprouvé beaucoup de difficultés à me faire comprendre, je suis donc revenu au clavier virtuel ...



    Les fonctions de zoom donnent un très beau rendu, j'ai été bien impressionné de la netteté et de la qualité du rendu. L'écran 800x600 est d'une pure beauté. Pour ce qui est de l'autonomie, il est possible de vider la batterie en une soirée de navigation et d'écoute de radio en ligne. Je conseille l'acquisition d'une seconde batterie d'appoint, juste au cas où ...



    Nokia nous a sortit ici un OS qui est relativement réactif (bien qu'on aurait aimé un peu plus de mémoire vive ...), sa prochaine version nous promet le support VoIP ce qui ne sera pas pour me déplaire, vu que je n'utilise plus le téléphone normal ... Côté communautaire, j'ai commencé à jouer avec les outils fournis par Nokia pour flasher le n770, et Scratchbox qui vous permet de compiler et développer des applications pour votre n770. Le potentiel d'évolution est clairement visible au niveau logiciel, ce qui séduit tout de même beaucoup.



    Le verdict sur ce premier tablet de Nokia est très positif, je suis très content de mon investissement et son potentiel de mise à jour logicielle représente un avantage non négligeable. Je pense que cette année devrait nous prouver que Nokia a eu une très bonne idée de baser ce périphérique sur Linux et Gnome et le fait qu'ils aient impliqués la communauté est clairement un pari gagnant à mon goût. Dans les points négatifs, principalement dûs à des défauts de jeunesse, on notera : manque de codecs vidéos et audio, mémoire vive un tout petit peu légère, choix de la carte RS-MMC pas vraiment standard ... Il n'en reste pas moins un excellent tablet portatif, basé sous Linux :)


Internet Tablet OS 2006

    Nokia a tenu ses promesses en nous apportant une nouvelle version du système d'exploitation pour le Nokia 770, j'ai nommé Internet Tablet OS 2006. Donc la bonne nouvelle c'est qu'elle apporte de bonne petites choses :

    L'interface a également été revue, elle est plus rapide, j'aime assez le nouveau thème par défaut (bien que j'en ai changé la couleur). Comme je le disais, le navigateur tourne à présent grâce à Opera 8 et marche vraiment bien. Cela lui arrive d'être stressé par les animations Flash et de mourrir mais sortit de là, je trouve cette nouvelle version bien plus stable. Nokia a également intégré un nouveau gestionnaire de contacts (chat, email, carnet d'adresses) qui est bien fait et relativement rapide (merci au noyau 2.6.16-PREEMPT :)



Le gestionnaire d'applications a également été revu pour plus de simplicité et de flexibilité pour l'installation de dépots (façon Debian, pour aller chercher des nouveaux paquets). L'application est moins simpliste qu'auparavant et devrait séduire pas mal de monde. Une autre grosse nouveauté de cette version concerne le support GoogleTalk/Jabber. Nokia a en effet travaillé dur avec Google pour vous fournir un client compatible chat/VoIP. Je n'ai personnellement pas encore réussit à contacter un seul client GoogleTalk par VoIP (sont tous sous Linux, cela n'aide pas).

Le lecteur multimédia (audio et vidéo) est en nette amélioration avec plus de codecs supportés, une meilleure intégration avec la navigation internet (plus besoin de confirmer pour ouvrir une stream). On notera l'enregistrement automatique de mots de passe, pratique pour les flemmards. Enfin, on doit toujours enregistrer l'accès sans fil lors de la première connection mais au moins, il tente ensuite de se connecter automatiquement comme un grand.



Donc pour résumer cette nouvelle version (qui s'accompagne d'ailleurs de nouveau matériel, comparé à la version précédente, si vous l'achetez à présent, vous aurez en plus : 64Mo de RAM supplémentaires et des écouteurs) est d'une très bonne facture, Nokia apprends et vite, je ne peux que conseiller la mise à jour. Cette mise à jour nécessite le flasher-2.0 mais marche parfaitement sous Linux (testé sous Gentoo 2006.0 AMD64). Merci Nokia et continuez :) (un grand bravo aux contributeurs de Maemo également pour leur développement).



Notice Légale du site